72 et le procès de Stammheim

Le Bain collectif

“ Vous vous en souvenez des manifestations ? Je voudrais avoir un rétroprojecteur, pour vous montrer des manifestations de ce temps-là… ”

Répondant aux standards de sûreté les plus élevés, la prison de Stammheim a été choisie pour y enfermer, en 1972, les membres du noyau central de la RAF, Fraction Armée Rouge, groupe de lutte armée qui commit une série d’attentat en Allemagne dans les années 70.

Une mère témoigne du jour où elle comprit que son fils était terroriste politique, de son incompréhension quant aux raisons qui l’ont amené à la lutte armée. Au même moment le procès de la RAF commence mais les avocats sont mal renseignés, la parole est mal distribuée, les logiques s’affrontent et se renversent.

Mise en scène : Anouk Darne-Tanguille

Avec : Mathilde Bigan
Raphaël Bocobza
Pauline D’Ozenay
Angelica Tisseyre-Sékiné
Nino Djerbir

Régie son et lumière : Cécile Gracia et Léo Tasserit

Production : Marion Viquesnel

D